Quelques raisons pour lesquelles vous devez connaitre vos droits

La personne humaine est sacrée et inviolable. Cette sacralité et cette inviolabilité lui confèrent beaucoup de droits qu'elle tient de la constitution de son pays ou d'autres normes aussi bien internes qu'internationales. Mais malgré ces prérogatives que la loi leur reconnait, bon nombre de personnes ne connaissent pas leurs droits. Ils ignorent même pourquoi elles doivent les connaître. Dans cet article, vous aurez des raisons de le faire.

Pour revendiquer vos droits

Vous devez nécessairement connaitre vos droits pour les revendiquer. Si vous voulez obtenir plus d'informations, lisez cet article. En effet, la revendication de droits est le processus que vous amorcez pour demander qu'on vous reconnaisse ces droits. Vous pouvez les revendiquer auprès des autorités étatiques. Vous pouvez aussi les revendiquer auprès d'autres personnes. Mais avant de revendiquer un droit, il faut savoir que vous êtes titulaire de ce droit. Si la constitution ou à défaut d'autres normes ne vous reconnaissent pas un droit, vous ne pouvez pas les revendiquer. De plus, au cas où quelqu'un violerait vos droits, il est nécessaire que vous intentiez une action en justice. Pour rédiger la requête ou la plainte afin d'introduire une instance, vous devez savoir lequel de vos droits a été violé. Sinon comment saurez-vous que votre droit a été violé ?

Pour éviter d'être lésé

Dès que vous connaissez vos droits, il sera impossible pour les autres de vous léser. En effet, la loi a prévu des mécanismes de défense qui vous permettent d'éviter d'être lésé. Connaitre ces mécanismes et les mettre en œuvre va légitimer votre acte. En cas d'agression physique par exemple, dès que tous les critères sont remplis, vous pouvez riposter du mieux que vous le pouvez. Le législateur a appelé cela de la légitime défense dès qu'elle répond à toutes les exigences qui l'encadrent. Mais si vous n'agissez pas comme la loi l'a prévu, vous agirez contrairement aux prescriptions du législateur et ceci fera que vous commettrez aussi un délit. Pour savoir le faire, il faut connaître ses droits.