Comment calculer soi-même son impôt en France ?

D’habitude, les impôts vous sont divulgués par le service public compétent en la matière compte tenu des documents que vous leur avez fournis. Peu de personnes s’intéressent à la méthode dont les impôts sont calculés. Pourtant, c’est une procédure qui n’a absolument rien d’extraordinaire. Par ailleurs, calculer vous-même votre impôt fait de vous le seul gérant de votre poche. Vous saurez désormais comment assainir vos finances. Cependant, pour y arriver, il faut maîtriser certains paramètres.

Revenu net imposable (RNI)

Le calcul d’impôt se repose sur certaines données. Généralement, le premier indice auquel l’on se réfère est le taux de calcul. Mais avant de connaître le taux de calcul, une autre donnée est importante. Il s’agit du Revenu net imposable. En effet, le taux de calcul ne concerne pas tout votre revenu. Une partie bénéficie d’une défiscalisation. C’est la déduction de cette partie qui donne le revenu net imposable. Comme exemple, considérons que vous gagnez une somme égale à 33 000 euros qui est votre salaire déclaré. Sachez que votre impôt ne sera pas calculé à base de 33 000 euros. Le taux de calcul s’appliquera sur les 30 000 euros. La différence constatée qui est de 3 000 euros est considérée selon le trésor public comme un montant lié à votre travail. Ce qui voudra dire que le Revenu net imposable est 90 % de votre salaire.

Les parts et le quotient familial

Il existe certains facteurs qui sont des situations atténuantes. Ces facteurs participent à la diminution de votre impôt. Cette situation concerne les anciens combattants ou un parent qui doit élever seul un enfant. Pour le cas d’un ancien combattant, celui-ci doit bénéficier d’un nombre de parts qui lui permet de payer moins d’impôt. S’agissant d’un couple ou d’une personne qui vit seule avec la garde d’un enfant. Le nombre de parts est variable.